Lettre du mois d’avril 2017

Le 8 avril 2017

Bonjour à tous,

Un vent de tempête souffle sur les 26 Couleurs ! A nous les Amis de tenir le cap dans cette mer démontée !

Jean Noël Paquier, nous quitte, appelé vers d’autres horizons. Il travaille aux 26 Couleurs depuis 2012, tout d’abord comme régisseur général avec Loïc Rabache, puis la nouvelle municipalité lui confie la coordination des établissements culturels de la ville (bibliothèque, école municipale de la musique et de la danse et les 26 Couleurs). Homme passionné par son travail, Jean Noël a une affection toute particulière pour cet espace dont il connaît tous les secrets. Patiemment, il a accepté tout au long de ces années, de faire bien souvent, contre mauvaise fortune, bon cœur. Sa ténacité, son esprit de conciliation, sa patience, son attachement à l’équipe et à la belle dame Leroy, a été à l’origine de projets comme le festival Rock à Billy. Son énergie à maintenir les séances de cinéma a permis que nous collaborions de la plus belle des manières sur le projet du ciné-club. Pour nous ce fut une belle rencontre ! Aujourd’hui, c’est avec une petite larme à l’œil que nous le voyons partir et si nous lui souhaitons un bel avenir, c’est sûr, il va nous manquer !

Mais l’équipe reste et a besoin de notre soutien et de notre vigilance !

Comme je l’ai souvent répété, la culture est une chose fragile, si fragile que très simplement si on n’y prend pas garde, on l’oublie, on la délaisse. Avec ses multiples visages, la culture nous instruit, nous amuse, forge notre imaginaire et notre conscience, nous fait grandir.

Aussi, nous avons réagi vivement lorsque nous avons appris que les séances de cinéma seraient supprimées du 1er juin au 15 juillet, date habituelle de la fermeture. Lors de la dernière soirée ciné-club de Falbalas, nous avons informé les spectateurs de cette décision prise sans concertation avec les assidus que nous sommes. Notre réaction fut immédiate, nous avons adressé un courrier à Monsieur le Maire le 27 mars, marquant notre opposition à une telle décision.

Incompréhension ! Pourquoi ne pas nous concerter, pourquoi agir de cette manière alors même que bien souvent le Maire a indiqué qu’il souhaitait que les 26 Couleurs soit un lieu fonctionnant pour et avec les féréopontains.

Cette décision est radicale et non prévue. Comment braquer un public assidu si ce n’est en posant ce mot de fermeture sur la salle Catherine Deneuve pendant ce mois de juin. Bien que ce soit le mois des spectacles de fin d’année, la manière de faire nous paraît peu respectueuse de l’investissement mis depuis plusieurs mois à soutenir l’activité du cinéma ce que l’élue à la culture reconnaît par ailleurs.

Aussi, nous espérons trouver des solutions alternatives car fermer le cinéma le 30 mai pour le rouvrir uniquement en septembre met en péril cette activité.

Merci

Anne Chollet

lesamisdes26couleurs@gmail.com

2 comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *