Lettre du mois de janvier 2022

Le 09 janvier 2022

Bonjour les Amis,

J’ai commencé l’année en allant au cinéma, c’était une bonne idée mais j’aurais pu choisir de regarder le West Side StorydeSpielberg, mais non, je suis allée voir Animal le dernier film de Cyril Dion. Pas cool ! Encore une fois, on se prend en pleine figure la violence du comportement humain sur notre planète. Les mers du monde envahies par les plastiques, les poissons, les tortues avalant ces déchets, la biodiversité en extinction, le film parle de 6ème extinction de masse. C’est rien de dire la honte éprouvée face à ces images, la petitesse de ma place dans cette chaine délirante. La réflexion avec la situation actuelle, des virus en liberté, nos libertés entravées, des conflits dans les familles et des solutions bancales. Le chaos un peu partout. On pourrait se dire que ce n’est pas la première pandémie mais ce serait sans tenir compte de l’évolution de nos sociétés, des modèles économiques qui épuisent toutes nos ressources, de l’absurdité de ces crimes à l’égard du vivant.

Vous souvenez-vous du film de Marie-Monique Robin que nous diffusions en février 2019 Qu’est ce qu’on attend ? Elle nous montrait à travers la commune de Ungersheim, comment nous pouvions entrevoir des changements et puis il y a eu Grande Synthe également, des communes où la volonté d’avancer vers des solutions se met en œuvre.

Aujourd’hui Marie-Monique Robin travaille à un projet intitulé La fabrique des pandémies : quel est l’impact de cette destruction du vivant ? De l’insecte à l’éléphant, sur les virus, leur propagation, leur adaptation. En jeu, notre survie ! Elle a le soutien de l’actrice Juliette Binoche, et cherche le soutien des citoyens. Regardez ce lien et voyez si vous souhaitez être de ce projet dont le film est en cours de réalisation : https://www.m2rfilms.com/la-fabrique-des-pandemies

Difficile de revenir à notre petit quotidien, tant actuellement, il se trouve perturbé par ce drame.

J’en oublie les pratiques de janvier, les vœux, la bonne année, les souhaits de toutes sortes, les jolis messages envoyés, les galettes des rois, les couronnes et la frangipane… qui laissent juste à penser que la vie résonne avec aussi des belles couleurs, des parfums, des douceurs.

Je pense courir regarder le West Side Story pour voir de quelle manière Spielberg s’est attaqué à ce monument. Je me dis qu’il n’a plus peur de rien lui !

A très vite aux 26 Couleurs !

Anne Chollet

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.